La technique de l'OMSI-WebDisk

Server OMSI-WebDisk

Préface

Jusqu'au début mai 2020, nous avions un serveur dédié relativement petit via Hetzner Online. Lorsqu'un fichier a été lancé et que la connexion 1 Gbit (communément appelée "ligne 1 000") a été entièrement chargée, le temps de chargement des pages a parfois été plus long, jusqu'à une panne plus petite, mais seulement temporaire (Merci à Sobol lol).


Cependant, la durée et la fréquence du projet sont restées dans des limites acceptables, c'est pourquoi il était hors de question de passer à un serveur plus grand pour minimiser les coûts. Des "petits désagréments" se produisent de temps en temps.

Fermeture partielle du MOF

Nous n'étions pas du tout préparés à la fermeture partielle du Forum OMSI de Marcel Kuhnt à partir du 01 mai 2020 et à la ruée vers notre plateforme qui s'en est suivie. Cela a entraîné des problèmes de stabilité considérables et des baisses de performances, que nous avons d'abord comblés avec des limitations techniques, voir l'article Modifications et ajustements futurs du WebDisk.


L'éditeur du simulateur de bus et d'OMSI 2, la société Aerosoft GmbH, ne nous a pas laissés sous la pluie et a donné sa parole pour nous soutenir financièrement plus fortement, afin que nous puissions garantir la sécurité financière de notre plate-forme dans un environnement stable.

Recherche de prestataires difficile

Nous recherchions un serveur plus puissant avec une plus grande connectivité. Notre ancienne ligne de 1 Gbit s'était souvent révélée insuffisante lors des pics de charge dans le passé. Cependant, le facteur le plus important était l'aspect financier.


Un regard sur l'immensité du World-Wide-Web n'a pas suscité de bons espoirs. Souvent, les serveurs avec une liaison montante de 10 Gbit ne sont proposés qu'à partir d'environ 300 euros, probablement par mois (!). Ces prix sont astronomiques et en aucun cas durables. Il existe également des constructions non transparentes, où une carte réseau de 10 Gbit peut être achetée en option supplémentaire et où les coûts du trafic de données sont ajoutés, ce qui est également beaucoup trop cher.

Partenariat avec Tube-Hosting

Wörki est finalement tombé sur la page de partenariat de Tube-Hosting et a établi un contact par e-mail sans engagement. Nous avons reçu une offre pour un serveur rack totalement autonome (c'est-à-dire que toutes les ressources techniques sont les nôtres, pas de virtualisation, rien n'est "arnaqué" par des tiers).


Du 07 au 08 mai nous avons déménagé sur le serveur de Tube-Hosting. Voir Déménagement terminé & innovations à partir du 8 mai 2020

Emplacement du serveur

Nous sommes maintenant situés dans le centre de données SkyLink à Eygelshoven (NL). Le centre de données est directement connecté aux deux plus grands nœuds Internet du monde, à savoir Amsterdam (AMS-IX, SPEED-IX, Cogent) et Francfort-sur-le-Main (DE-CIX, Core Backbone, Cogent). Nous bénéficions ainsi d'une performance maximale, d'une meilleure accessibilité et d'une latence extrêmement faible.

Caractéristiques du serveur

Matériel incorporé

Sur le plan matériel, notre serveur en rack comprend les éléments suivants : Rack-Server OMSI-WebDisk


Par conséquent, 8 des 24 emplacements de RAM sont occupés dans le serveur en rack (la photo de droite date de l'époque de la configuration du serveur, donc seuls 4 emplacements sont occupés). Au total, nous disposons de capacités de mémoire vive allant jusqu'à 768 Go. Si nous devions donc rencontrer des goulets d'étranglement à un moment donné, nous nous contenterions d'augmenter les ressources techniques. Un nouveau déplacement du serveur est totalement inutile.


Nous sommes suffisamment sécurisés par le système RAID, précisément parce que les disques durs sont des "copies". En outre, ils sont tous deux utilisés de manière aussi active dans un rapport 50:50, afin d'augmenter le débit de données en même temps. Si un disque dur tombe en panne, tout est encore contenu dans l'autre disque dur.

Facteurs de coût

Server-Rack @ Tube-Hosting Notre serveur est
le troisièmeen
partant du bas.
// Hint: Update for this section needed!

Logiciels installés

Comme la majorité des serveurs du World-Wide-Web, notre serveur fonctionne avec un système d'exploitation Linux, précisément Ubuntu 20.04 LTS. Nous avons délibérément choisi une version Support à long terme, car cette distribution - comme le suggère l'extension de nom "LTS" (Long Term Support) - est conçue pour un support à plus long terme (60 mois) avec des mises à jour et des corrections d'erreurs.


Pour le serveur web, nous nous appuyons sur nginx (dernière version stable). Certains préfèrent utiliser Apache, qui est inclus par défaut dans les distributions Linux. Cependant, malgré les nombreuses optimisations des performances, même Apache 2.4 avec son module MPM ne peut pas égaler les performances de nginx. Plus la charge est élevée, plus Apache descend ; nginx est 4x à 90x plus rapide, selon la charge.


A côté, les "programmes habituels" comme MySQL, PHP, Python & Co. sont installés. Pour la mise en cache des sites web, nous utilisons Redis, voir dans Serveur: Méthode de mise en cache de Redis*.

Websites divers

Le WebDisk OMSI ne se trouve pas seul sur le serveur. Comme toutes les années précédentes, il est également situé sur le serveur :

Tous deux passent par le port de 100 Mbit. Ils ne génèrent pas de coûts de trafic et ne consomment pas de ressources importantes. Le service CDN Cloudflare accélère les deux sites web, il n'y a donc pas de différence de vitesse significative par rapport au WebDisk.


Outre les sites web, il existe des applications courantes comme phpMyAdmin, Postfix Admin et RainLoop Webmail.


* Les ChangeLogs ne peuvent être consultés que par les membres enregistrés.

Publicité